Pointe de Craugnasse (pt 2659) (Sommet)

: :

Altitude: 2659 m

Massif: Couserans


Le nom est arbitraire, car ce sommet juste coté n'en porte pas sur IGN ; j'ai pris un toponyme proche dans la vallée du Garbet, pour désigner ce sommet-repère situé à peu près au centre du cliché.
Pris depuis le Pic Rouge de Bassiès, le cliché montre le développement de la crête sur à peu près 5 km vers le SO. On voit successivement :
1 - Pointe Encorbade de Bassiès (sommet hors champ)
2 - Couillade de Puntussan (en partie cachée)(**), toponyme bizarre, puisque éloigné et totalement séparé des divers pointements portant le nom de Puntussan !
3 - Point 2642 m
4 - la "Pointe de Craugnasse", nouvellement nommée
5 - Pic des Trois Comtes
6 - Pic Puntussan
7 - brèche 2604 m
8 - Pic Près de Puntussan
9 - Pic de Bentefarine (*)
10 - Pointe des Trois Comtes
11 - Craugnasse
Des topos existent, ici et là, sur les traversées ou escalades de ce secteur, isolé s'il en est !

(*) Le toponyme "bentefarine" existe ailleurs, disposé de manière assez aléatoire rendant son étymologie incertaine ; mais : le "b" et le "v" sont interchangeables dans les parlers occitano-ibériques et on trouve d'ailleurs écrit "ventefarine"...et lorsque la neige couvre la montagne, le vent fait "fumer" les arêtes en projetant des traînées de poudreuse dans l'air, d'où peut-être la comparaison ?
(**) Puntussan, si on examine le suffixe, pourrait bien avoir à faire avec le gaulois "uxello" qui signifie "haut", quant au "punt", un dérivé de "pen", "l'extrémité", "la tête"...??
En lien une trouvaille sur le web : en unique commentaire, qu'il me soit permis de dire qu'on ne grimpe pas SANS corde !!
http://montagnard.ariege.free.fr/20060729comtesbassies/index.htm

© mauguier / 15 nov. 2009 12:11

31 mai 2019 04:32

~

Bentefarine = vente + farine ? Ouaif. Ça fait un peu trop langue d'oil. Peut être une dénomination très récente (ou une traduction de l'IGN ?). Il est vrai que les anciens ne devaient pas s'aventurer dans ce coin.
Occitan : ventar + farina. Pourquoi la transformation en b et pas les e en a ? Et puis en occitan on dirait plutôt comme en français : le vent souffle (buffe) le verbe venter est intransitif on ne vente pas, on souffle sur la farine.
Je tenterais bien ventarinada = tourbillon, mais on s'éloigne (quoi qu'on reste dans le même sens)
Ce B m'interpelle. D'autant qu'il n'est pas tout seul : Bentaillou, Bentail, ... Puisque j'ai droit aux langues latines cette fois ci, il y a la racine de bentenent (propriété, bien) mais je ne vois rien pour la farine.
Je n'ai pas trouvé mieux. Côté espagnol, ça ne donne rien de plus. A approfondir.

© Dominique / 15 nov. 2009 16:10

Il se pourrait bien que ton "ventarinada" soit une piste plus qu'intéressante, car les tourbillons de neige se forment bel et bien (donnant naissance aux corniches), et l'officier topographe du XIXe siècle a pu parfaitement estropier la langue locale à sa guise afin de lui donner un "air" convenable.

© mauguier / 18 nov. 2009 20:25